Login ou pseudo : Mot de Passe : Accés Blog
image de Benjamin Zarka

Bonjour bienvenue sur mon site !
Tous les livres, poèmes et nouvelles que vous voyez sur ce site sont à votre disposition gratuitement sur demande grâce à la page contact .


ATTENTION = Certaines fonctionnalités de ce site, telles que le mini-chat, poster sur les forums, le téléchargement des nouvelles et accéder aux profils, sont réservées aux membres inscrits et connectés

Accéder au forum

POESIE DE BENJAMIN ZARKA : TRYPTIQUE

D'ARGILE ET D'EAU : Troisième volet (suite 2)

Le tour tournait torsadant le temps
              le potier songeait
              le ciel s'étoilait
              la lune souriait
              quelque part dans l'ombre
              une fille fredonnait
              une étoile s'est détachée
              en luciole s'est transformée
              le songe du potier
              en fleur d'argile s'est épanoui

              Sur l'épaule d'un potier
              un brin de soleil s'est posé
              Tiens ! Un canari
              a dit le potier

              dans la main du potier
              un coquelicot a poussé
              somptueuse fleur des champs
              vulnérable fleur d'amour

              Par la fenêtre du potier
              une coccinelle est entrée
              bonheur volant ! Dit le potier

              la glaise s'est transformée
              le tour a ronronné
              brin de soleil canari
              coquelicot fleur d'amour
              coccinelle bonheur qui vole

              entre les doigts du potier
              la terre douce s'est modelée


I


Que faut-il a	u potier pour refaire le monde ?
Une colombe
un rameau d'olivier
de l'eau du soleil un peu d'argile aussi
surtout beaucoup d'amour
II


Elle est femme
femme devant sa terre
femme aux mains d'eau
le tour attend
elle rêve
le tour s'ébranle la terre monte
et s'arrondit
ronde comme un ventre de femme
où l'avenir grandit
ronde
comme le rêve de la femme
le terre grandit
la Terre tourne
tourne la terre de la potière
le vase naît
il a l'élégance du sein de la femme
il a sa profondeur qui s'appelle l'amour


D'ARGILE ET D'EAU

D'argile et d'eau la chair du vase
s'évase
D'argile et d'eau la chair du vase
s'évade

La terre crie sa joie de naître

Terre mouillée terre sans yeux

D'argile et d'eau la terre mue
D'argile et d'eau la terre nue
s'éveille

Terre de chair aux flancs de femme
Terre de joie fauvée de flammes
Bol de bonheur surgi du sol

La terre crie se joie de naître
d'argile et d'eau dans la soleil

"Je ne connais qu'un devoir, c'est celui d'aimer"
Albert Camus

"Si tu veux comprendre le mot de bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but."
Saint-Exupéry (Antoine de)

retourner en haut de la page